SPIRITUALITÉ

Spiritualité des Missionnaires de la Mère de Dieu

l. Le membre n'aura qu'un seul désir: marcher avec comme compagnons de route Marie et Jésus, vers le Père qui lui tend les bras. Il voudra être ce fils prodigue qui revient vers le Père.

2. Il prendra conscience qu'il doit se réconcilier avec lui-même. Peu à peu, il se rendra compte qu'il est aimé du Père, qu'il a été créé unique. Petit à petit, il apprendra à s'aimer comme enfant du Père. Par une plus grande connaissance de lui-même, il placera sa personne au service de ses frères et de ses sœurs. Il désirera faire en tout la volonté du Père. Il fera sienne la prière du psalmiste: ~Je reconnais devant toi le prodige, l'être étonnant que je suis: étonnantes sont tes oeuvres, toute mon âme le sait. Mes os n'étaient pas cachés pour toi quand j'étais façonné dans le secret, modelé aux entrailles de la terre. J'étais encore inachevé, tu me voyais.~ (Ps.138).

3. Le pardon est source profonde de guérison. Le membre se fera une joie de se réconcilier avec les autres. Il verra dans le visage de son frère ou de sa sœur le visage du Christ souffrant. Reconnaissant sa propre blessure, il demandera pardon à son prochain. Il acceptera avec amour le pardon de son frère ou de sa sœur comme le Christ miséricordieux le fait à chaque instant pour lui-même.

4. Reconnaissant l'amour du Père pour chacun de ses enfants, le membre s'engage à vivre le sacrement de la réconciliation régulièrement afin de se libérer de tous les esclavages qui l'empêche d'être à l'image et à la ressemblance du Père.

5. Pour arriver à vivre profondément ces réconciliations, le membre prendra comme compagne la Vierge Marie. Comme Marie, accueil et abandon seraient son leitmotiv. Il accueillera chaque événement quotidien comme étant une grâce qui contribuera à le conduire à la sainteté. Comme Marie, il dira oui à la volonté du Père sur lui; oui à la croix de chaque jour; oui à la joie et à la paix profonde. Il acceptera de marcher dans la foi ne sachant pas où cela le conduira.

6. La croix sur laquelle se retrouve les instruments de la passion sera le signe de son appartenance à la cellule communautaire de Notre-Dame de la Salette. Il portera cette croix sur lui-même et dans son cœur. Par le marteau, il se rappellera sans cesse les nombreux péchés des humains qui continuent à crucifier leur Sauveur. En acceptant d'être une tenaille, le membre accepte par l'accueil des croix de chaque jour de contribuer avec le Fils à la rédemption de l'humanité.

7. À la suite de Marie, le membre aura un cœur humble, acceptant de se reprendre mutuellement, afin d'être plus conforme à l'Évangile.

8. Par le chapelet et la méditation des mystères du Saint Rosaire, la Vierge Marie vient aider le membre à entrer en contemplation. Il prendra un peu de temps à chaque jour pour se placer devant Jésus Eucharistie. Il se laissera transformer lentement par l'Esprit. Si la présence eucharistique est absente, il s'unira par la pensée à la présence réelle contenue dans le tabernacle de l'Église la plus proche.

9. Quotidiennement, le membre se laissera interpeller par la Parole de Dieu.

10. Une fois par semaine, le membre prendra quelques instants pour réviser sa vie à partir de saint Mathieu, chapitre 5-6 et 7.

11. En vivant côte à côte dans des logements séparés, le membre deviendra un signe ~ Voyez comme ils s'aiment~ pour ceux et celles qui les entourent. Par son esprit d'accueil, il aura une oreille attentive aux cris de leurs frères et sœurs en quête de sens. Il deviendra un témoin de l'Amour du Père pour l'humanité en recherche.

12. Le membre sera rempli d'un zèle infatigable à proclamer par toute sa vie la présence du Christ ressuscité.

13. Il proclamera à temps et à contre-temps l'Évangile dans toute sa radicalité.

14. Il sera d'une fidélité exemplaire à l'enseignement du magistère de l'Église, conforme à la tradition.

15. Il priera chaque jour pour le pape, les évêques, les prêtres, les diacres.

16. Il dénoncera les hérésies avec vigueur, courage et ténacité.

17. Il insistera dans son enseignement sur la miséricorde, l'amour inconditionnel du Père, le don total du Fils, les fins dernières.

18. Il invoquera sans cesse l'Esprit Saint en criant: " Maranatha, maranatha , viens Seigneur Jésus, viens."

19. Il se tournera vers la Vierge Marie, son modèle par excellence, qui sans cesse intercède dans le ciel pour chacun de ses enfants. Il s'unira profondément à sa prière afin que le Fils, Chemin, Vérité et Vie soit reconnu comme Sauveur et Seigneur.

2O. La prière ne consiste pas seulement dans le nombre de paroles, ni dans la répétition de formules. C'est un cœur à cœur avec Dieu, Père, plein de tendresse pour chacun de nous. Prier, c'est entrer profondément en nous en établissant une étroite relation avec le Père Aimant. Prier, c'est abandonner notre vie entre les mains du Père qui sans cesse s'occupe de chacun de nous.

21. Le disciple de la Salette est celui qui compati avec Marie aux souffrances du monde. Il est invité à tout remettre au Christ par Marie.



Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones