COMMUNAUTÉ

PROJET DE STATUTS D’ASSOCIATION PRIVÉE DE FIDÈLES DU CHRIST

(Présenté par Michel Marcotte, animateur de Pastorale, responsable du Centre d’Évangélisation Notre-Dame de la Salette à Chicoutimi, Québec)

PRÉAMBULE

A) Dans notre monde désuni, regarder des personnes vivre côte à côte la joie, le pardon, la réconciliation, devient signe d’une Église à laquelle des gens peuvent redonner un sens à leur vie. Dans cette société désarticulée où des êtres humains perdent le goût de vivre, où le suicide prend une place prépondérante, où la drogue, l’alcool, la prostitution mènent plein feu, il nous faut être lumière pour les autre, « petit troupeau » qui se rassemble pour aimer mieux Jésus-Christ.

B) Nous voulons être comme la première communauté chrétienne où les personnes pouvaient dire : « VOYEZ COMME ILS S’AIMENT » . Nous désirons rendre notre prochain plus heureux et nous aspirons à devenir des saints avant la fin de notre pèlerinage sur terre.

C) Nous voulons vivre selon l’enseignement de l’Église, fidèles au saint Père et à l’évêque du lieu.

D) Comme le dit si bien le Concile Vatican II, « l’Église n’est pas fondée vraiment, elle ne vit pas pleinement, elle n’est pas le signe parfait du Christ parmi les hommes si un laïcat authentique n’existe pas et ne travaille pas avec la hiérarchie. L’Évangile ne peut s’enfoncer profondément dans les esprits, dans la vie, dans le travail d’un peuple, sans la présence active des laïcs. (...) Leur principal devoir à eux, hommes et femmes, c’est de témoigner du Christ, témoignage qu’ils doivent rendre par leur vie et leurs paroles dans leur famille, dans leur groupe social, dans leur milieu professionnel. Il faut donc qu’apparaisse en eux l’homme nouveau créé selon Dieu dans la justice et la sainteté véritable (cf.Eph.4,24). » Voilà pourquoi nous désirons devenir des missionnaires laïcs n’ayant aucune crainte de nous affirmer « catholique » comme nous le demande le pape Jean-Paul II dans son encyclique « La vocation et la mission des laïcs dans l’Église et dans le monde » du 30 décembre 1988.

E) Enfin, la communauté se veut être sous la protection constante de Notre-Dame de la Salette , réconciliatrice des pécheurs, de saint Pierre-Julien- Eymard, grand dévot de Notre-Dame de la Salette, de saint Louis-Marie Grignon de Montfort, un missionnaire zélé pour la gloire du Christ et la cause de l’Église, de sainte Thérèse d’Avila et sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, docteurs de l’Église.

QUI PEUT ETRE MEMBRE?

1. La vocation de l’ASSOCIATION s’adresse à tous les membres du peuple de Dieu qui en reçoivent l’appel et qui décident de prendre les moyens de vie évangélique que l’Association propose. Elle accueillera donc des personnes de tous les états de vie :

-Des personnes mariées avec ou sans enfants.

-Des célibataires, hommes ou femmes, dont ceux qui en ressentent l’appel pourront se consacrer dans le célibat pour le Royaume.

-Des diacres permanents, mariés ou célibataires.

-Des prêtres.

2. Chaque membre doit ressentir un appel missionnaire. Il est bien entendu que chacun respectera son état de vie. Les couples tiendront compte de leur situation familiale, les célibataires devront témoigner de leur totale disponibilité. L’exigence commune consiste dans la radicalité du choix et dans la détermination à prendre sa croix pour suivre le Christ.

3. Les personnes faisant partie d’un institut de vie consacrée ne pourront être admises dans l’Association à titre de membres permanents à moins d’avoir été au préalable déliées de leurs engagements dans cet institut, selon les normes du droit. Par contre, les personnes membres d’un autre organisme religieux, peuvent être prêtées avec le consentement de cet organisme ou de la communauté à laquelle elles appartiennent pour faire bénéficier les membres de l’Association de leurs compétences.

4. Les prêtres séculiers pourront être admis s’ils en obtiennent la permission écrite de leur évêque. Des prêtres retraités pourront offrir leurs services et l’Association pourra subvenir à leurs subsistances. Ces prêtres devront accepter la constitution et se soumettre aux autorités de l’Association tout en demeurant en communion avec leur Ordinaire.

5. Les personnes mariées ne peuvent être admises normalement qu’avec leur conjoint, et si tous les deux sont pleinement d’accord. Si par contre, une personne est séparée légalement, vit la chasteté, elle pourra être accueillie dans l’Association. Toutefois elle ne pourra prononcer d’engagements avant que le conjoint revienne et donne son accord à vivre dans l’Association. Si la personne a obtenu le constat de nullité de son mariage, elle pourra prononcer ses engagements en tant que célibataire.

2.2 LES AMIS DE LA SALETTE

6. Les amis de la Salette sont les « membres associés » de l’Association. Ils collaborent avec les membres à l’apostolat de l’Association en mettant leurs charismes au service de celle-ci et par les dons matériels qu’ils lui accordent.

7. Au moins une fois par année, les amis de la Salette sont tenus à vivre une retraite d’une fin de semaine afin de mieux développer leur vie intérieure.

8. Une fois par mois, ils se réunissent sous la supervision d’un animateur nommé par le modérateur local. Au cours de cette rencontre, ils partagent leur apostolat afin de s’édifier mutuellement (1 Thes.5,11).

2.3 LES AMIS DES BERGERS

9. Les « AMIS DES BERGERS » sont les “membres affiliés” de l’Association. Ils ne prononcent aucun engagement. Ils collaborent avec les membres par la prière aux oeuvres et à l’apostolat de l’Association. À l’exemple de Mélanie Calvat et de Maximin Giraud, bergers de la Salette, ils acceptent de prendre leur croix chaque jour et de l’offrir au Christ pour le pardon des péchés.

Pour plus de renseignements :

Pour le Canada
Centre Notre-Dame de la Salette
A/s M.Michel Marcotte
156 Don Bosco
Chicoutimi. Québec
G7H 2Z7
Tel. : 418-545-6990
Courriel : michel_marcotte@hotmail.com (michel_marcotte@hotmail.com)

Pour la France :
Père Michel Corteville
Courriel : f.corteville@infonie.fr


Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones